"La plus belle chose que nous puissions éprouver , c'est le mystère des choses." Albert Einstein

Les asteroïdes

LES ASTEROIDES

Le système solaire n’est pas uniquement constitué de planètes et de satellites. Il contient également une multitude de corps de dimension plus réduite, astéroïdes et comètes, ainsi que des petites particules appelées météoroïdes. Ce qui distingue les deux premiers groupes n’est pas la taille, mais plutôt la distance au Soleil et la composition. Les astéroïdes se trouvent à l’intérieur de l’orbite de Jupiter et sont formés de roches, alors que les comètes se trouvent généralement dans des régions beaucoup plus reculées et sont constituées de glaces et de poussières. En 1801, l’astronome sicilien Guiseppe Piazzi découvrit un astre inconnu qui se déplaçait dans le ciel et devait donc faire partie du système solaire. Il fut rapidement établi que ce corps, aujourd’hui connu sous le nom de Cérès, orbitait à une distance d’environ 2,8 unités astronomiques du Soleil, soit 410 millions de kilomètres, donc entre Mars et Jupiter.

Cette découverte fut rapidement suivie d’autres : Pallas en 1802, Juno en 1804 et Vesta en 1807. A partir de la deuxième partie du XIXe siècle, le nombre d’observations de corps de ce type augmenta très rapidement. On en connaît maintenant des milliers et les planétologues estiment qu’il en existe 100 000 suffisamment brillants pour être un jour observés depuis la Terre. Dans l’immense majorité des cas, l’orbite des astéroïdes se trouve comprise entre celles de Mars et de Jupiter, plus précisément entre 2 et 3,5 unités astronomiques, dans ce que l’on a baptisé la ceinture d’astéroïdes. La taille de ces objets varie entre plusieurs centaines de kilomètres pour quelques spécimens rares comme Cérès et une valeur de l’ordre du mètre (sous ce seuil on parlera plutôt de météoroïde). Ce sont des corps de forme irrégulière constitués de roches et de métaux comme les planètes telluriques